Produits de saison en Juin

Chou-fleur

Il existe une vingtaine d’espèces de chou-fleur que l’on différencie selon la période de l’année où il est récolté. Le chou-fleur de Saint-Omer fait partie des choux-fleurs d’été et succèdent aux choux-fleurs d’hiver de Bretagne, qui a la chance de profiter d’un climat plus doux.  

La terre tourbeuse, fertile et chaude de la région Audomaroise convient parfaitement à la culture du chou-fleur d’été. Le marais de Saint-Omer est cependant le seul marais en France utilisé pour la culture de ce légume. Autrefois, on circulait uniquement en barque pour rejoindre les différentes parcelles de production. Aujourd’hui, seuls quelques maraîchers font perdurer cette tradition. 

Comment ça pousse ? Le chou-fleur est cultivé pour ses fleurs, d’où son petit nom. Une fois la graine semée et levée, l’agriculteur coupe quelques feuilles et les rabat sur la « pomme » afin de la laisser bien blanche.

Comment le choisir ? Les fleurettes doivent être bien serrées et blanches et les feuilles de couleur vert pâle et non fanées. 

Comment le conserver ? Le chou-fleur se conserve plusieurs jours au réfrigérateur. A noter toutefois que les choux-fleurs dépourvus de leurs feuilles seront plus difficile à conserver. 

Comment le cuisiner ? Froid au chaud, en crudités, en gratin ou en beignet, le chou-fleur se prépare de multiples manières. Et pourquoi pas tester la salade de chou-fleur façon taboulé ou encore le tartare de Saint-Jacques à la crème de chou-fleur ?

Cerise

La cerise est le premier fruit à noyau de l’année.  Vous l’aurez compris, ce fruit est un met de choix aux couleurs d’été. Dans les Hauts-de-France, sa saison est très courte alors c’est le moment d’en consommer sans se priver. Et, à ce qu’on dit, « années de cerises rouges met le rire sur les bouches ».

La légende raconte que c’est grâce à la migration des oiseaux que ce fruit est arrivé jusqu’à nous. On pensera à les remercier ! En France, la cerise entre dans les menus dès le Moyen-âge et est fortement appréciée pour son goût, sa texture et sa finesse. Outre ses qualités organoleptiques, la cerise est également reconnue pour ses aspects nutritionnels. Un dicton raconte d’ailleurs que « si on avait toujours des cerises dans le jardin, on pourrait se passer de médecin »…

Comment ça pousse ? Après une phase de greffe, le jeune arbre est enraciné. Quelques années de croissance plus tard, le cerisier est prêt à fournir de succulents fruits en coopération avec les abeilles qui s’assureront de le polliniser. 

Comment la choisir ? Un bon fruit sera charnu, brillant et coloré. Méfiez-vous cependant de la couleur qui peut être trompeuse : la couleur d’une cerise varie selon sa variété.

Comment la conserver ? Si vous parvenez à résister, vous pouvez conserver vos cerises au réfrigérateur pendant quelques jours.

Comment la cuisiner ? En direct de l’arbre ou après un passage en cuisine, la cerise sait se faire apprécier, en version sucrée ou salée. Une fois dénoyautée, le plus difficile sera de ne pas tout manger tout de suite !

Découvrez les produits de saison tout les mois de l’année : en janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, aout, septembre, octobre, novembre, décembre.

En Juin, on déguste aussi :

Fenouil, Brocoli, Basilic, Cerfeuil, Courgette, Haricot vert, Navet, Petit pois, Poivron, Pomme de terre, Radis, Tomate, Carotte, Blette, Betterave, Aubergine, Asperge, Artichaut, Celeris, Cornichon, Courges, Epinard, Concombre, Chou fleur, Groseille, Rhubarbe, Melon, Framboise, Fraise, Cerise, Cassis, Echalote, Oignon, Ail, Prune, Pêche

Fenouil

Persil

Cerfeuil

Courgette

Haricot vert

Navet

Petit pois

Pomme de terre

Radis

Betterave

Artichaut

Celeris

Courges

Epinard

Concombre

Groseille

Rhubarbe

Framboise

Fraise

Cerise

Cassis

Les producteurs sont à la une

Découvrez la diversité de nos produits en région hauts-de-france